Collection Jacquie Barral, Livres d'artistes

 
Les livres d‘artistes du M2P réalisés dans le cadre du cours de Jacquie Barral
 

DAI LEI
360°, livre dartiste - 2008
Master 2 professionnel "édition d'art"
UJM - Cours J.Barral

Les ouvrages artistiques réalisés par les étudiants en deux, trois, voire quatre exemplaires, signés et numérotés, répondent à une programmation de cours très ouverte qui change à chaque promotion. Les projets des étudiants sont présentés, analysés sous forme de séminaires dans lesquels s’abordent aussi bien des questions historiques et esthétiques que des questions concrètes, matérielles, purement techniques.
Le cours, typique d’une articulation théorie – pratique selon la méthodologie des arts plastiques, évolue donc chaque année selon la production qui s’y construit.
Les matériaux, les formats, les supports (papier, tissus, bois, verre, numérique, etc.), le choix du textuel ou du visuel, sont autant d’éléments décidés par l’étudiant selon une logique éditoriale. Les travaux artistiques qui se réalisent lors de ce cours sont donc extrêmement personnels.


Raul Illaramendi
Invisible
Livre d'artiste sur calque - 2007
Master 1 - UJM - Cours J.Barral

 

Le textuel peut y être réduit à quelques mots. En 2007, par exemple, les livres d’artistes devaient juste évoquer des simples points météorologiques, des espaces extérieurs ou utopiques, devant s’intégrer dans l’espace du livre : pluie, vent, neige, brouillard,… Un texte personnel ou scientifique et technique, ou bien puisé dans le champ littéraire (libre de droit), pouvait renforcer la partie textuelle du livre mais cependant, un simple concept - « pluie d’été » par exemple - pouvait être le seul élément écrit, répété, traduit, amplifié typographiquement.

Je dois reconnaître, depuis les trois ans que je mène ce cours, que la production est toujours d’une variété étonnante, de grande qualité, originale, fruit de discussions menées le long du semestre de cours, et surtout très liée à la personnalité de l’étudiant ; il s’agit bien d’une production de livres d’artistes dans le sens plein du terme. Et je me permets de remercier, à l’occasion de ce texte de présentation, tous ces étudiants dont j’ai vu évoluer le travail, ou, pour le dire autrement : ce fût passionnant d’enseigner.

Ce cours représente moins de 10% de la totalité de l’enseignement du M2P. Il est à part, sorte d’expérience particulière et sensible du livre. En ce sens, il se démarque bien sûr de tout le reste de l’enseignement accès vers l’édition d’art et le design éditorial industriel. Mais des liens se tissent et les projets éditoriaux élaborés dans les cours de Mmes Véronique Gay-Rosier (Cahiers intempestifs) et de Corinne Plourde (Zigourat entreprise) sont très personnels dans des enjeux pourtant ‘designés’ jusqu’au bout de la chaîne graphique et du travail d’impression (cours de M. Williams Olivier directeur général Imprimerie Chirat et de M. Jean Villevieille éditeur - sérigraphe).
Dans les cours de Sciences de l’art et d’Anglais se réalisent aussi des « ouvrages » au rendu inventif et personnalisé ; enfin, certains rapports de stage se présentent comme des ‘bijoux’ éditoriaux dans leurs présentations. Ils sont, si l’étudiant donne son accord, déposés eux aussi à la BU.
L’inventivité et la rigueur sont toujours sollicitées dans cet enseignement tout à fait efficace face à la diversité du champ professionnel en général. Et si les étudiants, à la sortie du stage, trouvent embauches, c’est certainement ce couplage « édition d’art – livre d’artiste » qui leurs permet d’être à la fois compétents et ouverts.

Des liens s’établissent très vite entre tous les enseignements et les intervenants. Pour ma part, je crois que ce cours de « livre d’artiste » se présente comme une sorte d’ouverture ou


Marion Guinet
Livre-objet, béton/peinture - 2006
3ème année UJM - Cours J.Barral

d’introduction au monde plus ‘océanique’ de l’édition. Je le considère comme un vrai champ d’expérience dans cette formation professionnelle.

L’insertion des ouvrages réalisés lors de ce cours dans la bibliothèque universitaire permet l’introduction des étudiants dans une collection publique artistique de plus de 130 ouvrages à ce jour, collection mise en réseau avec toutes les collections françaises de ce type. Elle permet aussi : relance, échange, croisement, à l’intérieur même de cette vie universitaire de Jean Monnet, université riche de sa polyvalence et qui a su opter - entre autres - pour l’enseignement du design éditorial dans son rapport à l’art.
Le lien entre les productions de ces ‘jeunes designeurs’ et la recherche est aussi très fort. La publication - université Jean Monnet - de l’ouvrage « Le dessin et le livre » a fait lien avec différents éditeurs ; une étudiante du M2P a participé avec deux doctorants à des contributions. Enfin le colloque en 2009 du séminaire arts plastiques et design cierec « L’art de la pause », a permis l’exposition d’une partie de ces réalisations produites en cours et mon intervention, en conférence, a montré et analysé - au côté d’ouvrages appartenant aux collections du musée d’art moderne ou de la bibliothèque universitaire - certains travaux de mes étudiants.

JACQUIE BARRAL,
artiste, enseignant-chercheur,
université Jean Monnet Saint-Etienne.
le 14/05/2010